Debitoor

Organisation, facturation et planification (Gestion commerciale, ERP, GPAO ...)

5,00/5
Licence
Achat
Location
Hébergement
Local
Cloud

Auteur : Lebonlogiciel - Mis à jour le 01/05/2019

Logiciel de facturation et de comptabilité : Conçu pour les micro-entrepreneurs et petites entreprises Crée rapidement des factures professionnelles, gère ta comptabilité et garde la main sur ton entreprise avec le logiciel de facturation Debitoor. Commence dès maintenant. Crée ta première facture en 1 minute !

Description

Conçu pour être intuitif et adapté à ton entreprise, Debitoor simplifie la facturation. Personnalise ton modèle de facture et envoie-le directement à ton client.
Garde le contrôle grâce aux statuts de tes factures, sur le logiciel de facturation Debitoor.

Reste organisé : ta liste de factures en un clic
Il n'a jamais été aussi facile de suivre le statut de tes factures. Debitoor t'informe dès que la facture a été vue et ouverte par ton client, et met à jour son statut de paiement.
Crée et envoie des factures du bureau, de la maison, de n'impote où, avec le logiciel de facturation Debitoor.

Facture partout, et tout le temps
Tous tes documents sont stockés en sécurité dans le "cloud". Tu es en déplacement ? Accède à tes factures et paiements depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Co-gérant
Télécommunications
5/5
Les plus

logiciel fluide, simple et intuitif. Il permet d’améliorer l’organisation au sein de notre entreprise. Il dispose aussi d'un module comptabilité très efficace

Les moins

Le 08/04/2019

Vérifiez que Debitoor est fait pour vous

Avis par secteurs d'activité
Avis par taille d'entreprise

Saisissez votre entreprise et découvrez les avis et le pourcentage d'utilisateurs qui vous ressemble !

Secteur d'activité

Effectif

Trouvez un intégrateur pour acheter et/ou mettre en œuvre Debitoor

0 c'est le nombre d'intégrateurs que nous avons référencé qui sont capables de vous aider dans l'intégration du logiciel Debitoor.
Nous vous aidons à trouver le meilleur intégrateur pour votre projet proche de chez vous en remplissant le formulaire ci-joint.

Saisissez votre entreprise et trouvez les meilleures intégrateurs proches de chez vous pour votre projet !

Secteur d'activité

Effectif

FAQ

Comment faire des factures en anglais ?

En tant qu’entrepreneur, il est obligatoire de générer des factures pour toutes les opérations commerciales que tu réalises, en vendant des biens ou services. Si c’est la première fois que tu crées une facture en anglais, tu as probablement des doutes sur la bonne façon de le faire, et quelles sont les mentions obligatoires. Aperçu.

Comment donc faire des factures en anglais ?

Chez Debitoor, nous pensons que cette question est de plus en plus opportune. Pourquoi ? C’est très simple : le commerce international est florissant et il est des logiciels de facturation comme Debitoor qui te permettent de créer des factures en langues étrangères, en tête desquelles, l’anglais...

Tu as un client basé en Espagne ? Eh bien, tu lui envoies la facture en espagnol (castillan) ou en catalan, selon la région et la sensibilité, et le voilà content. Mais un autre client se trouve en Allemagne ? Pas de problème, surprends-le avec une facture rédigée dans cette langue obscure. Et cela fonctionne pour d’autres langues aussi : russe, suédois, danois, italien, etc.

Alors pourquoi se faire du souci ? Pourquoi donc continuer à lire ceci, si tu as désormais la solution en main ?

Pour peu que tu sois toujours là, nous allons te donner ci-dessous la réponse à la dernière question. Evidemment, il y a des friands du travail manuel ne jurant que par Word ou Excel ; tous les goûts sont dans la nature, après tout.

Commençons donc par rappeler l’évidence : certaines données doivent absolument figurer sur une facture pour qu’elle soit considérée comme un document légal. Et, naturellement, cela s’applique aussi aux factures en anglais.

Ainsi, si tu souhaites préparer ton modèle de facture en anglais, n’oublie pas d’inclure les éléments suivants :

Titre de la facture : Pour qu’une facture soit valide, elle doit porter un titre clair l’identifiant comme telle. En anglais, une facture est appelée Invoice.

Informations sur ton entreprise : ce sont les coordonnées de ton entreprise, sa raison sociale, le numéro SIREN, voire le numéro de TVA intracommunautaire si tu fais des acquisition ou reçois des livraisons intracommunautaires.

Informations sur ton client : Nom ou raison sociale, adresse et numéro de TVA intracommunautaire s’il est basé dans un autre pays de l’UE.

Numéro de facture : Comme toujours, le numéro de facture doit s’intégrer de façon cohérente dans une suite numérique continue. Il apparaîtra en anglais sous la dénomination Invoice Number.

Date de la facture : ou Invoice date dans la langue de Winston Churchill,

Conditions de paiement et date d’échéance : Pour te prémunir de possibles impayés, il est bon d’indiquer clairement la date limite à laquelle la facture devra être payée. C’est pratique et surtout obligatoire ! En anglais, on la nomme Due date (prononcé “Diou dette”). Quant aux conditions de paiement, c’est Terms of payment, tout simplement.

Liste et description des services/biens vendus : Il faut ensuite préciser quels sont les services ou marchandises vendus, en indiquant le nom, la description, la quantité, l'unité, le prix unitaire et le total de chacun d’entre eux : name, description, quantity, unit, price et total sont les termes clefs en anglais.

Décompte de résultat : Enfin, finalise ton modèle de facture en indiquant son montant total, d’abord en HT (appelé total without VAT), suivi du/des taux de TVA applicables (VAT amount %) et du total TTC (Total Due).

Comment gérer la TVA européenne dans mes factures ?
Que tu sois gérant d’une grosse PME ou freelancer solo, tu es obligé d’émettre une facture lorsque tu vends un service ou bien.

le seul élément un peu compliqué est la gestion de la TVA lorsque tu effectues des opérations intracommunautaires, c'est-à-dire vers/depuis d'autres pays de l'Union Européenne.

En tout premier lieu, tu dois commencer par faire les démarches d’obtention d’un numéro de TVA intracommunautaire auprès du centre des Impôts dont ton entreprise dépend. Cela te permettra de déduire la TVA de tes factures et de vendre HT, suivant certaines conditions.

Comment facturer la TVA ?

Nous allons t'expliquer en quelques paragraphes ce qu'il te faut faire pour facturer correctement tes clients et collecter la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), si tu y es asujetti.

Choisir le taux de TVA approprié
Avant de calculer la taxe sur la valeur ajoutée, il faut bien comprendre quel taux utiliser pour quel produit ou service vendu.

Comment calculer facilement la TVA à appliquer sur une facture ?

Depuis le 1er janvier 2014, les taux de TVA en vigueur en France sont les suivants (source : CEDEF) :

taux normal à 20% : applicable sur la majorité des ventes de biens et prestations de services. En cas de doute sur le taux à appliquer sur un bien/service non-référencé, le plus sûr est encore d'utiliser ce taux-là,
taux réduit à 10% : produits agricoles non transformés, bois de chauffage, certains travaux d'amélioration du logement, foires et salons, fêtes foraines, accès aux musées/zoos/monuments, transports de voyageurs, traitement des déchets, restauration,
taux super-réduit à 5,5% : majorité des produits alimentaires, produits de protection hygiénique féminine, équipements et services pour handicapés, livres (tout support), abonnements au gaz et à l'électricité, fourniture de chaleur par énergies renouvelables, fourniture de repas en cantine scolaire, billeterie de spectacle vivant et de cinéma, certaines importations et livraisons d'œuvres d'art, travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements, logements sociaux ou d'urgence, accession à la propriété.
taux particulier à 2,1% : réservé aux médicaments remboursables par la sécurité sociale, aux ventes d’animaux vivants de boucherie et de charcuterie à des non assujettis, à la redevance télévision, à certains spectacles et aux publications de presse inscrites à la Commission paritaire des publications et agences de presse
Si tu ne souhaites pas t'en préoccuper, alors le plus simple est de devenir micro-entrepreneur : tu ne factures pas la TVA, tu ne la collectes pas et tu n'as donc pas à la déclarer.

N'hésite pas à consulter notre blog si tu souhaites en savoir plus concernent ton régime d'imposition et la déclaration de TVA.

Facturer correctement la TVA
Si tu es asujetti à la TVA, alors elle doit figurer de façon claire et distincte sur les factures que tu émets. Après tout, ton client souhaite probablement connaître la part de taxes qu'il te paye et que tu seras chargé de reverser à l'administration fiscale.

Sur les factures doivent apparaître le montant total de TVA collectée et les différents taux applicables, pour chaque produit vendu ou service prêté. Prenons un exemple :

Prix HT (hors taxes) du bien/service : 200 euros
Taux de TVA applicable : 20%
Montant de la TVA : 40 euros
Prix TTC (toutes taxes comprises) : 240 euros
Les calculs de tête ne sont pas ton fort ?

Sur internet, tu trouveras tout un tas d'outils de calcul de la TVA. C'est toutefois encore plus simple lorsque tu te sers d'un logiciel de facturation : il te suffit en effet d'entrer le bon taux de TVA et le logiciel calculera automatiquement le montant à collecter.

Quelques précisions supplémentaires sur la TVA
En tant qu'entrepreneur asujetti à la TVA, tu es obligé de la collecter auprès de tes clients de calculer ensuite le montant de la TVA déductible et ce que tu dois peut-être encore à l'administration fiscale. Le tout est donc de savoir précisément quel(s) taux appliquer à tes produits et services.

Afin d'éviter des disputes, il te faut clarifier tout de suite sur tes devis le montant de la TVA qu'aura a payer le client. Ainsi, utiliser une formulation du type "100 euros HT" permet au client de savoir que la TVA doit encore être appliquée à ce tarif.

Et qu'il te versera probablement quelque chose comme 120 euros (TTC donc).

Comment créer une facture proforma ?

Comment créer une facture proforma ?
Si tu dois créer une facture proforma, tu t’es peut-être déjà demandé comment procéder. Devrait-elle comporter les mêmes champs qu'une facture ordinaire ? Dans le cas où tu aurais à envoyer une facture proforma à un client potentiel, mais que le doute t’assaille, alors lis ce qui suit.

Quels éléments inclure dans une facture pro forma ?
Avant de commencer, il est important de différencier la facture proforma de la facture ordinaire. La différence est à la fois simple et essentielle : la facture proforma n'a pas de valeur fiscale, il s’agit d’un brouillon.

Pour cette raison, le premier élément à faire figurer sur une facture proforma, c’est son titre. Donc, afin d’éviter tout malentendu et bien que cela puisse paraître évident, tu dois inclure le titre facture proforma.

Il suffira ensuite d’inclure dans le modèle de facture le reste des données de la même façon que pour une facture ordinaire :

Date d’émission : la date à laquelle est générée la facture proforma. Il est important de la localiser dans le temps,
Coordonnées de l'émetteur : en tant que professionnel, il est indispensable d’inclure tes coordonnées, c'est-à-dire tes nom et prénom, ou bien la raison sociale de l’entreprise, le numéro SIREN, voire le numéro de TVA intracommunautaire, domicile fiscale (qui peut être différent de l’adresse physique de l’entreprise),
Coordonnées du destinataire : les informations concernant ton client. Tout comme tu l’as fait avec l'émetteur, il te faut rentrer ici le nom ou la raison sociale de ton client, et son numéro de TVA intracommunautaire si besoin,
Description des produits ou services : au moins leur nom et leur prix à l’unité,
Sous-total ou total hors taxes (HT) : il s’agit du montant des produits ou services facturés, avant application de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), si elle s’applique,
Montant de la TVA : ainsi que les différents taux appliqués sur la facture,
Montant total TTC : il s’agit du montant toutes taxes comprises, incluant la TVA donc, payable par le client.
Qu'en est-il du numéro de facture sur une facture proforma ?
Les informations à inclure dans ta facture proforma sont sensiblement les mêmes que celles figurant sur une facture ordinaire. La différence réside dans le fait que la facture proforma ne porte pas de numéro.

Crée ta facture proforma dès maintenant

Tu te demandes peut-être pourquoi ? C’est très simple : les factures proforma n'ont pas la moindre valeur fiscale et elles ne sont donc pas comptabilisées. Si la facture proforma n’entre pas dans ta comptabilité, il n’est donc pas utile de lui attribuer un numéro.

Comment convertir une facture proforma en une facture ordinaire ?
Comme indiqué plus haut, il s'agit d'un brouillon de facture, sans valeur fiscale. Elle sert, entre autres, à déclarer la valeur d'une marchandise à la douane ou à faire une proposition sans engagement (ni pour l’émetteur ni pour le récepteur) à une entreprise, en particulier dans le cadre du commerce international.

Cependant, ton objectif va probablement être de transformer cette fichue facture proforma en une facture digne de ce nom. Une fois que la transaction a eu lieu et qu’il est temps d’envoyer la « vraie » facture au client, assure-toi de ce qui suit :

Le titre doit être facture désormais, et non plus facture proforma,
Tu dois attribuer à la facture un numéro qui suive de façon cohérente la série numérique à laquelle étaient soumises les factures précédentes,
La date de la facture doit être celle de son émission, c’est-à-dire le jour où elle a été finalisée.
Depuis l’envoi du proforma, certaines choses ont changé (adresse, produits vendus, prix, etc.) ? Alors apporte ces modifications avant de finaliser la facture.

As-vous besoin de faire des factures proforma ?
La plupart des logiciels de facturation incluent la possibilité de générer des proformas en plus des factures ordinaires. Par exemple, dans Debitoor, lorsque tu dois facturer, clique simplement sur le bouton «Enregistrer» afin obtenir ta facture proforma.

Afin de simplifier et accélérer ton flux de travail, il te suffit de cliquer à n’importe quel moment sur « Finaliser » pour transformer la facture proforma en une facture ordinaire. Tu n’as donc pas à créer une nouvelle facture de zéro.

La création de factures proforma et leur conversion en factures ordinaires est donc un processus simplissime avec Debitoor.