lebonlogiciel.com > Blog > Ressources humaines et paie (recrutement, badgeuses ...) > Comment mettre en place un bilan social individuel

Comment mettre en place un bilan social individuel

Proposé par Camille BOULET
En poste chez lebonlogiciel.com
27/01/2023

Convaincu ? Partagez le sur

Image de l'article Comment mettre en place un bilan social individuel
Pourquoi ne pas intégrer les bilans sociaux individuels dans vos pratiques de gestion des ressources humaines ?

Définition du bilan social individuel ?

Les bilans sociaux individuels sont peu connus ; on parle généralement du bilan social, qui est l'une des obligations des entreprises au niveau collectif. Le bilan social individuel n'est pas obligatoire, mais elle peut être utile pour mieux gérer les ressources humaines.

 

La différence entre le bilan social individuel et le bilan social

Le bilan social est un outil que de plus en plus d'entreprises adoptent. Contrairement au bilan social obligatoire, il traite des comptes individuels et non des groupes ou des organisations. Le BSI examine l'ensemble de la rémunération, des avantages et de la politique sociale d'une entreprise. Il est recommandé de produire ce document une fois par an et de le remettre aux employés.

Ce que dit l’article L. 2323-70 du Code du travail : “Le bilan social récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d’apprécier la situation de l’entreprise dans le domaine social, d’enregistrer les réalisations effectuées et de mesure les changements intervenus au cours de l’année écoulée et des deux années précédentes.”

Le rapport social sert donc de boussole pour guider l'activité de l'entreprise. Un rapport social permet à une entreprise de faire l'inventaire de ses activités et de fixer ses objectifs futurs, quelle que soit sa taille. Le rapport ne concerne que les entreprises de plus de 300 employés.

 

Le BSI concerne les salariés

Contrairement au bilan social, qui se base sur des groupes d'employés et mesure les progrès collectifs vers des objectifs tels que l'embauche dans la diversité ou la bonne gestion de la santé.

Comme il ne s'agit pas d'une obligation légale, l'employeur peut choisir d'élaborer ou non une telle politique. Elle est toutefois recommandée.

 

Quels formats pour un BSI ?

Le BSI peut se présenter sous forme papier ou électronique. Il est important qu'il contienne des informations fiables et qu'il soit facile à utiliser tout au long de la vie d'un employé dans l'entreprise.

Pour gérer ces tâches de manière plus efficace et efficiente, nous vous recommandons de vous appuyer sur un logiciel RH.

 

Pour quelles raisons mettre en place un bilan social individuel ?

Pour l’entreprise

  • Grâce au BSI, les employeurs peuvent améliorer la relation entre le salarié et l'employeur. L'avantage est que les employés ont le sentiment d'être écoutés et d'avoir leur mot à dire dans les décisions prises par leur entreprise.

  • De nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à attirer, retenir et garder les meilleurs talents. Le développement d'une marque employeur efficace est un moyen pour elles de surmonter ces difficultés. Le BSI est donc un élément clé de cette logique, qui permet de mieux penser l'expérience des employés et donc l'image de marque de l'entreprise.

  • Le BSI répertorie de manière pédagogique les mesures et actions entreprises par l'entreprise. Ainsi, les employés ont une vision plus large de ce que l'on attend d'eux - et de l'impact de leur travail sur d'autres domaines au sein ou en dehors de leur département - ce qui améliore leur motivation à bien travailler.

  • L'EIB est le moyen de communiquer et de valoriser la politique sociale d'une entreprise. Par exemple, en ce qui concerne l'épargne salariale, il peut illustrer l'évolution de ses politiques au fil du temps et montrer comment des actions spécifiques profitent à des employés individuels. Par exemple, le BSI peut être l'occasion d'énumérer les avantages qui n'étaient pas connus des employés auparavant - comme ceux offerts par les CSE (ex. comités d'entreprise).

Pour le salarié

  • La rémunération des employés peut parfois sembler nébuleuse. Le BSI est une bonne occasion de poser des questions sur ce qui constitue la rémunération d'un employé et de mieux la comprendre.

  • Gérer sa carrière : Si un employé sait ce que lui réserve son avenir, il est beaucoup plus facile de s'impliquer dans son travail. Le BSI permettra aux employés d'avoir une meilleure vision de leurs propres possibilités en les aidant à comprendre où ils vont et s'ils aiment la façon dont les choses se passent.

    Il pourra donc à terme utiliser les meilleurs leviers pour faire évoluer sa carrière.

  • Les entreprises ont besoin d'employés qui s'engagent dans leurs missions. La communication joue donc un rôle essentiel à travers le développement du BSI, qui offre une plateforme pour échanger des idées et se sentir plus reconnu dans son travail.

  • Les employés peuvent consulter l'historique de leur parcours professionnel à mesure qu'ils progressent dans votre entreprise. Ils peuvent ainsi mieux comprendre comment chaque promotion a été obtenue et quelles compétences étaient nécessaires pour y parvenir.

Comment préparer le BSI ?

Le BSI n'étant pas un document obligatoire, il n'y a pas de normes établies concernant ce qui doit ou ne doit pas y figurer. Cependant, il existe des modèles disponibles dans certains logiciels de ressources humaines qui peuvent être très utiles à suivre lors de l'élaboration d'un BSI. Vous trouverez ci-dessous une liste des quatre principales étapes à suivre pour ce faire :

 

1- Nommer un responsable du BSI

Pour gravir cette échelle, vous devez d'abord identifier les personnes les plus aptes à développer un BSI. Il peut s'agir d'un superviseur ou d'un de vos employés.

D'une manière générale, l'objectif est d'identifier ceux qui peuvent fournir des informations pertinentes et fiables à inclure dans un BSI - une sorte de tableau de bord des ressources humaines. Ce sont donc généralement les employés des RH qui sont chargés de les créer.

 

2- Lister les éléments du BSI

Les éléments constitutifs du BSI d'une entreprise comprennent : le montant de la rémunération (salaire, prime, avantages en nature), le nombre d'heures de travail (congés, RTT, congés exceptionnels) et le niveau des cotisations sociales à payer ont un impact direct sur la rémunération nette globale.

Une variété d'avantages (transport, chèques-repas, restaurant d'entreprise ou aide au logement ; chèques-cadeaux ; cartes de voyage et de sport ; crèches collectives) ; la possibilité de participer à un plan d'assurance ainsi que de constituer une épargne pour la retraite.

L'expérience acquise lors de la formation et l'impact qu'elle a eu sur leur carrière ; les actions entreprises pour maintenir une bonne santé mentale, ainsi que les mesures de prévention des risques psychosociaux au travail.

 

3- Choisir le support pour élaborer le BSI

Tant que l'employeur dispose d'informations fiables et facilement accessibles, il peut décider de la meilleure façon de développer son BSI. Toutefois, nous suggérons qu'un format électronique est préférable car il facilite l'accès et la recherche de ce type de données par rapport à une version papier.

Pour ces raisons, il est impératif que vous mettiez en place un SIRH. Non seulement les mises à jour régulières des données seront automatisées, mais le système répondra également aux normes de conformité et permettra le partage numérique des rapports sociaux individuels avec les personnes impliquées dans leur élaboration.

 

4- Fraire circuler le BSI

Il doit donc être réalisé et distribué à des moments clés de l'année : lors de l'entretien annuel, lors des négociations salariales ou dans le cadre d'une évaluation professionnelle.

Pour un onboarding réussi, il est également recommandé de créer un bilan social individualisé. Ce document permettra à l'employé de connaître précisément les éléments importants de sa rémunération et de ses avantages - et, en fin de compte, comment ceux-ci sont liés aux objectifs de l'entreprise.

Convaincu ? Partagez le sur

Concernant l'auteur :
Camille BOULET
127 Articles publiés
En poste chez lebonlogiciel.com
lebonlogiciel.com

Mais pour quoi faire ?

Pour connaitre son adéquation !

Avec nos tests d’adéquations, regardez votre taux de correspondance entre une solution ou un intégrateur et votre entreprise


Pour contacter directement les utilisateurs !

lebonlogiciel.com c’est plus de 60 000 avis d’utilisateurs. Contactez ces utilisateurs, pour avoir des retours d’expériences sur les logiciels directement par ceux qui les utilises ;


Pour demander un accompagnement personnalisé !

Vous ne savez pas ce qui serait le mieux pour votre entreprise ? Contactez-nous, on vous accompagnera gratuitement dans votre projet.