lebonlogiciel.com > Blog > Finance et comptabilité (comptabilité, trésorerie ...) > Comment évaluer la valeur de mon entreprise ?

Comment évaluer la valeur de mon entreprise ?

Proposé par Camille BOULET
En poste chez LeBonLogiciel.com
03/11/2022

Convaincu ? Partagez le sur

Image de l'article Comment évaluer la valeur de mon entreprise ?
Cet article fournit une discussion détaillée des principales méthodes d'évaluation des entreprises

Pour bien préparer la vente de votre entreprise, ou pour travailler sur un projet d'acquisition, il est utile - mais pas nécessaire - d'évaluer votre entreprise. De nombreuses méthodes existent pour évaluer une entreprise : l'approche patrimoniale, la méthode des flux de trésorerie, l'évaluation comparative - et d'autres basées sur la performance ou l'échelle.

Cet article fournit une discussion détaillée des principales méthodes d'évaluation des entreprises, de la manière de choisir la méthode la plus appropriée dans une circonstance donnée et de la manière d'ajuster les valeurs calculées en fonction de critères importants.

 

Les différentes méthodes pour valoriser une entreprise

Il existe de nombreuses façons de déterminer la valeur de votre entreprise ; nous allons examiner ici quatre méthodes d'évaluation courantes :

  • Les évaluations patrimoniales
  • Les évaluations basées sur la performance
  • Les évaluations basées par les flux de trésorerie disponibles
  • Les évaluations par approche comparative
  • Les évaluations par barème

En fonction de votre situation, il est généralement judicieux d'utiliser une ou deux méthodes d'évaluation, puis d'ajuster les montants en fonction des critères qui vous semblent importants.

Bien que l'étape de l'évaluation soit très importante, il s'agit simplement d'un moyen d'avoir une idée de la valeur de votre entreprise. Le prix de cession final sera ensuite négocié entre vous et la personne qui souhaite acheter votre entreprise.

 

Les évaluations patrimoniales

Cette méthode attribue des valeurs distinctes à chacun des éléments d'actif et de passif figurant dans le bilan d'une entreprise, de sorte que leur valeur combinée peut être comparée au prix du marché des actions de cette société, qui représente ce que ses actionnaires sont prêts à payer pour elle en tant qu'entreprise permanente (ce qu'ils pensent qu'elle gagnera au fil du temps).

L'évaluation de chaque élément est essentielle, car les valeurs comptables ne reflètent souvent pas la valeur réelle d'un actif ou d'un passif, qui doit donc être réévalué. Pour appliquer la méthode de manière appropriée, vous devez utiliser des méthodes d'évaluation correctes.

 

L'évaluation basée sur les performances

L'évaluation d'un prix de transfert repose sur les performances de l'entreprise, qui peuvent être exprimées sous la forme d'un montant absolu en dollars ou d'un pourcentage d'un autre chiffre.

Nous pouvons également évaluer les performances d'une entreprise en examinant ses indicateurs de performance financière, tels que la marge commerciale (la différence entre le coût d'un produit et son prix de vente), la valeur ajoutée (le prix de vente total moins le coût de production) ou l'excédent brut d'exploitation : le résultat net avant impôts divisés par le capital total.

Dans certains cas, l'évaluation du prix de vente d'une entreprise peut être élaborée sur la base d'un indicateur clé (ou de plusieurs indicateurs) qui reflète sa performance globale.

Il peut s'agir, par exemple, du nombre d'abonnés d'une société d'édition qui publie un magazine ou une lettre d'information, du nombre de pages vues sur les sites Web d'un éditeur en ligne, du volume de production d'une entreprise qui fabrique des produits, voire des matériaux utilisés dans leur fabrication.

 

L'évaluation basée sur les flux de trésorerie disponibles

La méthode de l'actualisation des flux de trésorerie (DCF) est une technique d'évaluation utilisée par les analystes pour déterminer la valeur de marché d'une entreprise en additionnant tous ses flux de trésorerie libres futurs après impôts, puis en les actualisant au taux requis par les investisseurs. Cette méthode permet d'estimer combien d'argent pourrait être gagné dans les conditions actuelles, ce qui est souvent considéré comme un moyen de mesurer la rentabilité d'une entreprise ou d'un portefeuille d'investissement.

Le flux de trésorerie disponible est calculé comme suit : FCF = résultat d'exploitation - taux d'imposition des sociétés × dépenses d'investissement + variation du fonds de roulement &+ investissements nets de désinvestissement.

Cette méthode d'évaluation, qui repose sur les performances futures d'une entreprise sur plusieurs années et calcule les flux de trésorerie sur la base de données prévisionnelle, requiert des hypothèses de prudence. Par conséquent, il faut s'assurer d'envisager plusieurs scénarios. Le choix de l'échéancier et du taux d'actualisation est une décision importante pour déterminer la valeur d'une entreprise.

La méthode d'évaluation par les flux de trésorerie disponibles est plus orientée vers l'avenir que les autres méthodes, car elle tient compte de la rentabilité prévue d'une entreprise plutôt que de ses actifs passés ou présents. Parce qu'elle est basée sur des hypothèses, cette méthode peut être trompeuse. Elle doit être utilisée avec précaution sur de longues périodes par des experts connaissant bien les données sous-jacentes.

Il est conseillé de se faire accompagner par un expert-comptable ou un spécialiste de la transmission d'entreprise pour appliquer cette stratégie complexe.

Cette méthode est expliquée en détail sur le site Compta-Facile : La méthode DCF

 

L'évaluation par l’approche comparative

L'approche comparative, qui repose sur l'évaluation de l'entreprise par rapport à un échantillon d'entreprises comparables, peut être appliquée à la fois en considérant des secteurs ou des marchés similaires (avec des caractéristiques communes telles que la localisation) et les chiffres de vente récents d'autres entreprises opérant dans le même domaine.

Pour déterminer une valorisation, vous devez trouver plusieurs entreprises similaires à la vôtre ainsi que leurs prix de vente ou leurs valeurs (lorsqu'elles n'ont pas été vendues). Vous devez ensuite ajuster votre prix pour tenir compte des facteurs qui sont importants pour les entreprises dont les clients comptent sur leurs produits et services.

L'avantage de cette méthode est qu'elle fournit un prix de transfert cohérent avec le marché actuel. Cependant, l'application de cette méthode est impossible s'il n'y a pas d'entreprises comparables à proximité.

 

L'évaluation par barèmes

Il est habituel que les petites entreprises soient évaluées sur la base des barèmes de pourcentage des ventes utilisés par les évaluateurs et les tribunaux. Cette méthode fournit une évaluation qui ne tient pas compte des stocks, ce qui peut affecter de manière significative le prix de transfert, surtout s'il y a de nombreux produits ou services différents dont les prix peuvent fluctuer fortement dans le temps.

Il faut être prudent avec cette approche car elle ne reflète pas la rentabilité de l'entreprise ; son emplacement ou sa réputation peuvent également jouer un rôle. Surtout, l'efficacité des outils de production et des locaux ne peut être mesurée de cette manière.

L'évaluation par barèmes donne une estimation approximative du prix moyen auquel les entreprises d'un secteur donné se négocient.

 

La valorisation de votre entreprise s'ajuste en fonction de critères d'importance

Pour que vos évaluations initiales soient aussi précises que possible, vous devez tenir compte de plusieurs critères importants lors des ajustements. Les critères généraux et spécifiques à un secteur d'activité peuvent affecter n'importe quelle entreprise.

Voici quelques exemples de facteurs susceptibles d'influer sur l'évaluation d'une entreprise : un litige permanent avec un client ou un employé peut en faire baisser la valeur ; une clientèle fidèle et diversifiée peut la faire augmenter ; si la relation du dirigeant avec les employés est importante, son rôle dans la vente le sera aussi.

Et voici quelques exemples de la manière d'établir des critères liés à l'activité elle-même : pour une société de production, il peut s'agir de l'état de l'outil de production et des éventuels éléments à remplacer, tandis que les commerces de proximité peuvent également tenir compte de l'emplacement des locaux.

 

Comment choisir sa méthode de valorisation ?

Chacune de ces méthodes a ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important d'identifier celles qui fonctionneront le mieux pour vous ou votre entreprise. Nous vous recommandons de consulter votre comptable ou un consultant en affaires lorsque vous envisagez cette situation.

En pratique, les prix de cession des TPE/PME sont généralement déterminés par une approche comparative ou par l'utilisation de barèmes d'évaluation. Des méthodes spécifiques peuvent être recommandées pour certains secteurs, il faut donc se renseigner sur ces recommandations.

Nous vous conseillons de comparer les différentes méthodes et de vous assurer qu'elles sont conformes aux conditions actuelles du marché. De la même manière qu'un chasseur de maison compare plusieurs propriétés avant de faire une offre sur l'une d'entre elles, les acheteurs évalueront de nombreuses entreprises similaires avant de choisir leur cible. Si vous fixez votre prix de cession au-dessus du prix moyen du marché, vous risquez d'avoir des difficultés à vendre.

Les résultats de l'évaluation de votre entreprise restent théoriques jusqu'à ce qu'un acheteur propose effectivement de l'acheter. Le prix de vente réel sera déterminé par les opportunités qui se présentent et les négociations entre vous et les acheteurs potentiels.

 

 

 
 

Convaincu ? Partagez le sur

Concernant l'auteur :
Camille BOULET
99 Articles publiés

Camille BOULET
En poste chez LeBonLogiciel.com
LeBonLogiciel.com

Au fil des années, LeBonLogiciel.com a acquis une expérience sans faille dans l'univers des logiciels de gestion, notamment grâce à nos experts logiciels qui ont pour mission de vous accompagner de A à Z dans votre projet de changement !

Mais pour quoi faire ?

Pour connaitre son adéquation !

Avec nos tests d’adéquations, regardez votre taux de correspondance entre une solution ou un intégrateur et votre entreprise


Pour contacter directement les utilisateurs !

lebonlogiciel.com c’est plus de 60 000 avis d’utilisateurs. Contactez ces utilisateurs, pour avoir des retours d’expériences sur les logiciels directement par ceux qui les utilises ;


Pour demander un accompagnement personnalisé !

Vous ne savez pas ce qui serait le mieux pour votre entreprise ? Contactez-nous, on vous accompagnera gratuitement dans votre projet.