lebonlogiciel.com > Blog > Analyse de données, tableaux de bord (BI, ETL ...) > Utiliser le reporting financier pour donner du sens à vos données.
Image de l'article Utiliser le reporting financier pour donner du sens à vos données.
Les finances sont le nerf de la guerre d’une entreprise

Afin de soutenir au mieux la direction dans sa prise de décision stratégique, les directeurs financiers, les contrôleurs de gestion et autres comptables passent beaucoup de temps à surveiller leur statut - ils veulent s'assurer qu'ils restent en règle.

D'où la nécessité d'établir des rapports financiers réguliers.

Ce document, si indispensable à tout business plan, cristallise de nombreuses questions. Comment le construire ? Quels sont les indicateurs financiers à surveiller ?

Quelles sont les meilleures pratiques qu'il convient d'adopter et quelles sont celles que nous pouvons ignorer ou modifier pour les adapter à notre propre situation ? Quelles mesures peuvent être prises pour garantir l'exactitude des données traitées, en particulier lorsqu'on utilise un logiciel de veille stratégique ?

 

Qu’est-ce que le reporting financier ?

L'information financière est un moyen de fournir des informations sur la situation financière de l'entreprise aux investisseurs, créanciers et autres parties prenantes.

En règle générale, il prend la forme d'un tableau de bord regroupant différents KPI ou KPI.

Mais les problèmes d'argent affectent tous les niveaux d'une organisation. Par conséquent, l'information financière ne repose pas uniquement sur des informations comptables. Selon la situation, il peut inclure des données provenant d'autres services, tels que :

  • les services aux entreprises,
  • Département commercial,
  • département de production,
  • Service des achats,
  • Ressources Humaines etc...

Enfin, ce rapport est généralement produit par un directeur administratif et financier, comptable ou contrôleur de gestion. Ce dernier assure ainsi une situation financière saine à l'entreprise et est en mesure de tirer la sonnette d'alarme si nécessaire.

À savoir : si l'on parle de rapports financiers en général, la question se pose de savoir comment réaliser ces rapports. Et l'un des moyens serait d'utiliser un logiciel de business intelligence ou de dataviz.

 

Pourquoi faire des rapports financiers?

Évaluer les activités et la performance financière Les rapports financiers révèlent les bonnes performances financières d'une organisation à un moment précis, ou, à l'inverse, des points de vigilance et autres déviations. Le but par la suite est évidemment de passer à l'action pour corriger la situation et atteindre les objectifs souhaités.

Communication interne... Ce rapport facilite et facilite la communication interne de l'analyse des données financières. S'il est bien construit de manière visuelle et compréhensive, il constitue un bon support pour servir de base aux décisions du CoDir.

A savoir : Dans le cas d'une société multi-sites ou d'un regroupement d'entreprises, le CFO s'appuie sur le reporting financier pour s'assurer de la consolidation des comptes.

En termes de communications externes, il y a des moments où les communications sont basées sur les données de ce rapport.

On pense en particulier aux relations avec les investisseurs, qui ont besoin d’obtenir régulièrement un état des lieux précis de la situation financière de l’entreprise qu’ils soutiennent.

Accélérer le traitement des données

Lorsque l'on fait des recherches sur le thème du reporting financier et de l'automatisation des données, il apparaît rapidement que ces deux choses vont de pair. Afin de préparer ce document, nous aurons besoin d'outils analytiques (dont nous parlerons plus tard).

Le reporting assure un traitement rapide et précis de toutes les données, ce qui vous permet d'avoir à tout moment une vue consolidée des finances de votre entreprise.

 

Comment faire un reporting financier ? Les bons indicateurs

Le reporting comprend souvent un tableau de bord financier, mais les organisations doivent définir leur propre ensemble d'indicateurs en fonction de leurs besoins et de leurs activités.

Voici des mesures financières quantifiables qui vous aideront à élaborer un rapport financier solide et informatif pour toutes les parties prenantes :

  • Le chiffre d'affaires reflète la bonne santé financière d'une entreprise, mais il révèle également l'ampleur de la croissance (ou de la décroissance) de l'entreprise d'une période à l'autre.
  • Le pourcentage de réalisation vous permet de voir si l'entreprise a atteint ses objectifs.
  • Le besoin en fonds de roulement (BFR) est le montant nécessaire pour couvrir les coûts d'une entreprise pendant qu'elle reçoit les paiements de ses clients.
  • L'encaisse nette est la somme d'argent qui reste à une entreprise après avoir payé ses obligations à court terme.
  • La marge brute : utile pour évaluer la rentabilité d'une entreprise, ce chiffre représente la différence entre le prix de vente et le prix de revient hors taxes.
  • Le seuil de rentabilité : il s'agit du niveau minimum de ventes permettant à une organisation de couvrir ses dépenses et de devenir rentable.
  • Excédent brut d'exploitation (EBE) : ce KPI est une mesure de la rentabilité des opérations.
  • Le délai moyen de recouvrement : il mesure le nombre moyen de jours nécessaires pour recouvrer l'argent des clients. Il permet de savoir si des processus appropriés sont en place et fonctionnent correctement
  • Classements : ils vous donnent un aperçu des clients et des produits qui génèrent le plus de ventes pour votre entreprise.
  • Cash-flow : le montant d'argent dont dispose une entreprise après avoir payé toutes ses dépenses.

En effet, la finance ayant une dimension holistique à l'échelle de l'entreprise, tous les éléments ayant un impact sur son état peuvent être étudiés, y compris les indicateurs commerciaux (panier moyen/taux de transformation) et les métriques RH, (taux de turnover, taux d’absentéisme, etc.).

 

Les règles du reporting financier

1 Élaborez un reporting lisible

N'oubliez pas que l'utilisation la plus importante de votre rapport est de le partager avec d'autres personnes, comme votre direction ou vos investisseurs. Pour être utile, un rapport doit transmettre ses informations sous une forme facilement lisible et ne pas se contenter de présenter des chiffres sur une page.

Sélectionnez les informations les plus importantes, puis présentez-les de manière à ce qu'elles soient faciles à comprendre.

2 Faites évoluer votre reporting

Ce rapport est censé être un document évolutif. Nous vous recommandons donc de remettre constamment en question la façon dont il est construit - en particulier les mesures et les indicateurs clés de performance (ICP) choisis lorsque votre entreprise change.

3 Opérez à l’aide d’informations financières fiables

Des données exactes et à jour sont essentielles à tout rapport que vous compilez ; c'est pourquoi nous vous suggérons d'utiliser les bons outils.

 

Cet article pourrait vous intéresser: Comment optimiser son BFR

Convaincu ? Partagez le sur

Concernant l'auteur :
Camille BOULET
127 Articles publiés
En poste chez lebonlogiciel.com
lebonlogiciel.com

Mais pour quoi faire ?

Pour connaitre son adéquation !

Avec nos tests d’adéquations, regardez votre taux de correspondance entre une solution ou un intégrateur et votre entreprise


Pour contacter directement les utilisateurs !

lebonlogiciel.com c’est plus de 60 000 avis d’utilisateurs. Contactez ces utilisateurs, pour avoir des retours d’expériences sur les logiciels directement par ceux qui les utilises ;


Pour demander un accompagnement personnalisé !

Vous ne savez pas ce qui serait le mieux pour votre entreprise ? Contactez-nous, on vous accompagnera gratuitement dans votre projet.